Bonjour à toutes et à tous,

Bienvenue sur ce petit site consacré à nos chinchillas.

Avant de vous présenter notre élevage de chinchillas "classiques" et chinchillas Angora, nous vous proposons de lire, ci-dessous, quelques informations générales, concernant ce passionnant petit rongeur.

Vous pouvez nous contacter pour des questions plus spécifiques ou bien aussi consulter des sites spécialisés. Internet regorge d'informations, plus ou moins exactes selon les sujets. Certains thèmes y sont abordés selon l'experience de chacun et il arrive parfois qu'il n'y ait pas de vérité absolue.

Pour tout problème de santé rencontré avec un rongeur, il reste impératif de consulter un vétérinaire et si possible spécialisé dans les NAC.

 

Toutefois, si vous possédez déjà les informations nécessaires à la maintenance d'un chinchilla,

vous pouvez accéder directement au site de notre élevage : Site Elevage Chinchillas

 

Qui est il ? - Fiche d'identité & comportement

Ses besoins - Habitat, Alimentation & Santé

La reproduction

 

 

Qui est il ?

- Fiche d'identité

 Le chinchilla (Laniger et Brevicaudata) est un rongeur, ayant une durée de vie moyenne de 15 ans (parfois jusque 20 ans et un peu plus). Le poids moyen des mâles est de 400 à 500 grs et celui des femelles varie entre 450 et 850 grs (une moyenne courante, selon les lignées, est de 600-700 grs). Sa température est de 38/39°c. Son mode de vie est crépusculaire / nocturne.

Remontez

- Comportement

Facétieux, plein de mimiques, le chinchilla est un animal dont on ne peut se lasser de regarder vivre. Pour autant, il s'agit d'un NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie), qui n'est pas d'un naturel calin. Il n'est pas friand du contact physique mais peut apprécier quelques gratouilles à la tête, aux oreilles ou un vrai câlin selon les liens que vous nouez avec lui.

Il faut le respecter et être toujours calme à son contact. Sachant qu'il a une très bonne mémoire, il retiendra tout ce qui lui procure de la satisfaction mais aussi tous les désagréments que vous pourriez lui infliger. Par conséquent, laissez-le toujours venir vers vous, sans le forcer et encore moins le prendre de force.

Notez que le chinchilla n'est pas un rongeur mordeur. Il est extrêmement rare que cela se produise. Personnellement, je n'ai jamais connu un tel cas. En revanche, c'est un grignotteur qui goûte à tout, y compris nos ongles, nos bagues, nos doigts :). La première fois, ce contact avec les quenottes peut surprendre. Mais ne vous méprenez pas, il ne s'agit pas d'une morsure et ce n'est aucunement douloureux. ; il s'agit pour lui de découvrir et de vous "goûter". Assainez-lui un "Non" ferme (sans crier ! ) et soufflez lui gentiment sur le museau ; votre chinchilla apprendra à ne plus (ou peu) réïtérer ce comportement avec vous.

Les sorties sont des moments privilégiés pour votre petit rongeur, mais elles doivent être sécurisées : le chinchilla ne doit avoir accès à aucun fil électrique, ni à aucun objet qu'il pourrait ronger (objets auxquels vous tenez ou dangereux pour lui). Attention aussi aux chutes en cas d'escalade en hauteur. Méfiez-vous aussi de la réaction de vos autres animaux (chat ou chien). Même si vous connaissez bien leur tempérament, vous n'êtes pas à l'abri d'une attaque soudaine (dans le meilleur des cas, restez vigilant et ne laissez pas les animaux en liberté sans sourveillance).

Son tempérament et son mode de vie nocture le prédestinent moins aux enfants qu'aux adultes. Les enfants aiment pouvoir caresser leur animal de compagnie et passer du temps à lui faire des calins, ce qui ne sera pas toujours facile avec un chinchilla. De plus, ce rongeur se réveille à l'heure où la plupart des enfants dorment déjà (à la maison, nos chinchillas commencent à s'activer vers 22h/23h environ).

A toute fin utile, rappelons que le chinchilla est un animal très territorial ! La cohabitation, dans une même cage, entre 2 chinchillas, n'est pas toujours aisée. Ne mettez jamais 2 chinchillas ensemble s'ils ne se connaissent pas ! Les bagarres de chinchillas sont régulièrement mortelles. Il est donc préférable dans un 1er temps que chacun possède sa propre cage, le temps de faire les présentations (cela peut être parfois un peu long ... plusieurs semaines ou mois). Les meilleures cohabitations à long terme concernent souvent des animaux stérilisés (femelle avec mâle castré ou 2 mâles castrés - stérilisation des mâles possible à partir de 6 mois, anesthésie toujours au gaz et jamais par intraveineuse). Les duos femelles ne sont pas toujours plus faciles, car elles peuvent avoir elles aussi un fort caractère. Les duos mâles non stérilisés sont extrêment risqués. Seul l'éleveur de vos chinchillas peut vous conseiller au mieux, s'il a lui même préalablement préparé la cohabitation entre les 2 mâles en question.

L'idéal reste l'adoption de 2 jeunes d'âge sensiblement égal de 3 à 6 mois et en cas d'adoption de mâles ou d'un couple, de faire stériliser les mâles (à partir de 6 mois).

 

Remontez

Ses besoins

- L'habitat

La cage est le premier investissement financier. Le chinchilla a besoin d'une cage en hauteur, à l'inverse des lapins (cage basse en longueur). Il est admis que plus elle est grande et mieux c'est. Toutefois, attention à son aménagement interieur car dans les cages trop hautes, les chutes peuvent avoir de graves conséquences. Essayez d'éviter les vides de plus de 50 à 60cm. Pour un ou deux chinchillas, une cage de 100 ou 120cm de hauteur est acceptable, avec une base de 50 à 60cm en largeur profondeur.

Vous pouvez acheter des cages spéciales pour chinchillas, en animalerie ou sies marchands spécialisés. Mais si vous êtes un peu bricoleur(euse), vous pouvez aussi la fabriquer vous-même ! Elle sera bien plus jolie et adaptée aux dimensions exactes que vous pouvez déterminer selon les besoins de votre chinchilla et selon votre espace disponible. Le cas échéant, nous pouvons vous aider à réaliser vos plans.

La cage doit comprendre de la litière au sol (type copeaux), un biberon, une gamelle pour la nourriture et un recipient de terre à bain (sable dans lequel le chinchilla se roule pour nettoyer son pelage). Vous pouvez aménager un distributeur de foin, mais je conseille la distribution d'une poignée de foin sur l'une des étagères. Installez 3 à 5 étagères qui permettront à votre chinchilla de sauter de droite à gauche et ainsi faire un peu d'exercice.

Il est préférable de proscrire tout objet en plastique. En très bon rongeur, votre chinchilla les déteriorera rapidement et risquerait aussi d'ingérer des fragments de plastique, très dangereux pour sa santé.

Installez la cage dans un environnement calme, loin du bruit, comme du piaillement d'oiseaux ou dans un couloir de passage. Evitez aussi l'installation dans une chambre, surtout si vous avez un sommeil léger. En effet, en bon rongeur nocturne, votre chinchilla vous réveillerait plusieurs fois par nuit.

Remontez

- L'alimentation

Le chinchilla est un herbivore dont le régime doit être riche en fibre. Par conséquent, pensez à distribuer régulièrement (tous les jours ou tous les 2 jours) du foin, notamment pour l'usure de ses dents qui poussent en continu. Les granulés doivent être extrudés (pas de mélange de graines - à défaut, votre chinchilla trira celles qu'il préfère, engendrant un déséquilibre alimentaire). La quantité varie d'un chinchilla à l'autre, mais il faut considérer 30 à 40 grs par jour pour un adulte. Donnez-lui à manger plutôt le soir au début de son activité nocturne. Les végétaux et fruits frais sont trop riches en eau et/ou en sucre et ne doivent être considérés que comme des friandises. Vous pouvez aussi lui donner occasionnellement des branches (de pommiers ou noisetiers) pour l’usure dentaire ( exclure cerisiers, pruniers, cèdres car toxiques), boutons de roses, feuilles de chardons, racines de pissenlits etc. N'oubliez pas de lui installer un biberon d'eau fraîche, renouvelée chaque jour.

Remontez

- Santé

Le chinchilla est souvent considéré, à tort, comme un rongeur fragile. Il n'est l'est pas tant que cela. Les problèmes les plus couramment rencontrés sont liés à un souci de transit intestinal, les malocclusions ou abcès dentaires ainsi que le "fur cheming" (le chinchilla ronge sa fourrure). Chaque problème a sa cause (carence alimentaire, stress, chutes etc). mais les diagnostiques sont parfois difficiles. Attention aussi à ne jamais laisser un rongeur dans les courants d'air.

Dans tous les cas, vous devez consulter un vétérinaire, si possible spécialisé NAC. Il est le seul à pouvoir éventuellement diagnostiquer la cause d'un problème et vous aider à soigner votre chinchilla.

Remontez

La reproduction

Je ne vais pas, ici, détailler toutes les informations à connaître avant de se lancer dans un projet de reproduction. Sachez qu'un accouplement entre 2 animaux ne s'improvise pas et ne doit pas non plus être motivé pour le simple plaisir de bichonner des bébés à la maison. Votre motivation doit venir aussi du souhait de faire naître des animaux sains en premier lieu et aussi conforme en morphologie. Le caractère des parents n'est pas à négliger dans le choix des reproducteurs (des animaux trop caractériels devront être écartés de la reproduction).

Quels que soient vos choix, n'oubliez pas que chaque "naisseur" (donc vous aussi si vous faites ne serait-ce qu'une seule portée à votre femelle) est responsable de l'ensemble de la qualité (amélioration ou déterioration) d'une espèce.

Voici quelques informations importantes à ne pas négliger :

- On ne marie pas ensemble 2 white ou bien 2 Velvet. En effet, ces gènes, à l'état homozygote, sont léthal (risque de mort de la maman par avortement ou mort des bébés peu après la naissance).

- La femelle peut être mise en présence d'un mâle à partir de ses 9 mois et doit peser au moins 500 grs.

- Les futurs parents ne doivent pas avoir de liens de consanguinité.

- Ne faites pas reproduire vos animaux, au prétexte que vous avez un mâle et une femelle à la maison. Soit vous les avez choisis dans l'optique de les faire reproduire un jour (en plus d'être vos compagnons de tous les jours) et auquel cas ils possèdent les qualités minimum requises pour la reproduction (car ce critère aura fait partie de votre choix au moment de l'adoption). Soit vous n'avez pas encore choisi vos chinchillas, dans le but d'en faire un petit élevage (ou même une seule portée) et auquel cas vous les sélectionnerez en fonction de critères précis en vue de vos projets.

- La femelle est en chaleur tous les mois. La gestation dure, en moyenne, 111 jours. Quelques jours avant la mise bas, vous prendrez soin de séparer, par un grillage, les futurs parents ; dans le cas contraire, le mâle saillira fort probablement la femelle dans les 48h qui suivent la naissance des bébés. Et la femelle se retrouvera de nouveau gestante en même temps qu'elle allaite ses bébés. Cette source d'épuisement pourrait être fatale à votre femelle. Veillez à lui apporter toutes les protéïnes et vitamines nécessaires.

Les bébés sont souvent sevrés vers 8 / 10 semaines mais vous pouvez laisser les petites femelles avec leur maman et les petits mâles avec leur papa. Il est utile de laisser le contact visuel entre les parents, de sorte à ce que le papa apprenne à connaitre ses bébés tout au long de leur croissance et puisse facilement cohabiter avec les jeunes mâles en sevrage à partir de 8 / 10 semaines. Les mâles chinchilla sont généralement de bons parents et prennent soin de leur progéniture.

Vos bébés seront adoptables à partir d'un poids de 250 grs, entre 10 et 12 semaines. C'est uniquement après leur départ, que vous pouvez envisager de remettre votre couple ensemble. Si possible, il est préférable de patienter au moins 6 / 8 mois après la précédente naissance. L'idée étant que votre femelle n'ait qu'une portée par an afin de ne pas trop la fatiguer.

Malgré toutes ses précautions, la reproduction épuise les parents, surtout les mamans. Il ne serait pas raisonnable d'enchainer les portées, même une seule par an, pendant plusieurs années. Faites lui bénéficier de longues périodes de repos.  Vous pouvez aussi choisir de stériliser le mâle pour concerver le couple ensemble. Vous pouvez garder un de leurs bébés, soit pour le faire vivre avec ses parents (mâles stérilisés obligatoirement) ou lui adjoindre un nouveau petit compagnon pour la suite de vos projets d'élevage (toujours dans un objectif précis et réflechi).

Ne vous précipitez pas dans l'acquisition de multiples reproducteurs. Fixez-vous 1 ou 2 objectifs maximum et prenez le temps d'améliorer chaque génération avec l'acquisition d'un nouveau compagnon, compatible avec vos projets. Sinon, vous seriez rapidement  débordé par le nombre de chinchillas à gérer. Un élevage d'une vingtaine de chinchillas nécessite déjà une place conséquente et beaucoup de temps en termes d'entretien.

L'objectif de l'élevage est d'améliorer constamment la qualité de ses reproducteurs et de faire naître des bébés dans vos mutations préférées. L'objectif ne doit pas être de devenir simplement un "naisseur" dans le but de vendre uniquement des chinchillas en espérant faire du profit financier. Vous seriez rapidement déçu.

Pour plus de renseignements, je vous renvoie à l'excellent exposé de Sandra Wagner-Patassi sur le sujet de la reproduction : http//:www

Remontez

Pour finir, je vous souhaite beaucoup de bonheur à partager avec votre ou vos petits compagnons. Qu'ils vous apportent plaisir, sérénité et joie au sein de votre foyer.

Remontez

Site Elevage Chinchillas

 

 

chinchillas, chinchillas angora, royal persian angora, chinchilla à vendre, élevage de bébés chinchillas, élevage chinchilla Ile de France, chinchilla violet, chinchilla ebony, chinchilla